La mode brésilienne

Home/La mode brésilienne
La mode brésilienne 2017-05-18T20:34:39+00:00

La mode brésilienne s’est imposée aujourd’hui comme une référence incontournable. Surtout depuis que Gisèle Bündchen, le top model brésilien le mieux payé au monde, se propose avec ses splendides arguments à porter haut la bannière du « Made in Brazil » !

 

mode1Lady Gaga, Nicole Kidman, Sharon Stone, Jennifer Lopez, Madonna, Sting, Karl Lagarsfeld… On ne compte plus les stars qui raffolent de la mode brésilienne !

Les marques 100 % Brazil peuvent elles rêver de meilleurs ambassadeurs que les Sting, Penelope Cruz ou Madonna pour porter leurs créations lors de cette grande messe de la mode mondiale ?mode2

Quand la belle Katy Perry se fait photographier en portant une clinquante paire de chaussure en plastique de chez Mélissa, que quelques jours plus tard, après Vivienne Westwood, Gareth Pugh et Jason Wu, c’est Karl Lagarsfeld qui se propose d’en dessiner 4 nouveaux modèles et qu’en plus, ces chaussures se vendent à des prix qui oscillent seulement de 30 à 130 euros la paire ; on peut sans craindre se dire que cette marque est promise à un brillant avenir !

mode3Autre savoir faire reconnu mondialement de la mode brésilienne : le bikini ! Textile glamour s’il en est. La styliste Lenny Niemeyer, fondatrice de la marque Leni, a su transformé le bikini brésilien en une pièce moins vulgaire, plus chic mais accessibles à toutes.

Aujourd’hui, elle vend près de 40 000 bikinis depuis sa boutique carioca en front de mer. Son coup de génie, au delà de son immense talent de conceptrice, fut d’avoir envoyer en cadeau une de ses créations à une Nicole Kidman ravie de se faire photographier à son avantage.

mode4Autre prétendante à l’International 100% Brazil, et non des moindres : Gisèle Bündchen en personne, le mannequin brésilien le plus désiré au monde. Depuis quelques années, sa marque éponyme réalise un véritable carton.

Elle est sans conteste sa meilleur ambassadrice pour mettre en valeur ses créations articulées autour d’une ligne de lingerie affriolante, des chaussures de plage et autres accessoires.

Et qui mieux qu’elle peut s’asseoir sur un réseau d’amies, plus belles et internationales les unes que les autres, pour l’aider à conquérir le monde de son glamour ?

 

mode8A un moment donné pourtant, la mode brésilienne n’était qu’un vaste copié-collé de ce qui se faisait ailleurs.

Force est de constater qu’aujourd’hui les stylistes développent leurs propres idées et ont su cultiver un trait dans leurs créations qui les distinguent clairement des stylistes européens ou américains.

mode5Aussi, les ravissements de la ville de Rio de Janeiro et ses lieux mythiques de promenade que sont la plage d’Ipanema et la plage de Copacabana servent de plus en plus à exposer, sous un ciel tropical, le glamour des créations brésiliennes. Comme la musique et l’art, la mode est entrain de devenir un patrimoine culturel au Brésil.

mode6Le Brésil n’a pas eu à forcer son talent pour devenir la destination des nouvelles tendances. Et jouer du folklore du pays s’est avéré une stratégie payante pour les marques de la mode brésilienne. D’autant que l’impact économique de ce nouvel engouement est pris très au sérieux !

Au Brésil, ce n’est pas moins de 2 millions de personnes qui travaillent dans l’industrie textile. Si on y ajoute tous les emplois des personnes employées à la création de bijoux, de sacs, de chaussures et autres accessoires, on comprend mieux à quel point la mode brésilienne est choyée par les pouvoirs publics, ravis de faire de ce secteur stratégique un nouveau bijou de son industrie nationale.

mode7Pour se convaincre de l’engouement du Brésil dans le secteur de la mode, il suffit de se rendre bien loin des paillettes de Copacabana beach, dans le quartier de São Cristovão, à Rio de Janeiro.

Depuis 20 ans, c’est un quartier en pleine expansion économique. On y dénombre plus de 300 entreprises de textile. C’est dans ce quartier chargé d’histoire qu’on inaugurera en 2014 le futur musée de la mode, appelé à devenir un important lieu de rencontre, d’exposition et de défilés de mode.

mode10La ville de Rio de Janeiro s’apprête à recevoir la finale de la Coupe du Monde 2014 de football. Selon les économistes, c’est aussi en 2014 que le Brésil supplantera la France et deviendra la cinquième puissance économique de la planète.

Et dans l’univers de la mode, Rio de Janeiro va-t-elle supplanter Paris ? Il reste beaucoup à faire, mais on peut déjà lancer des paris ! Et croyez-le, les Brésiliens ne doutent de rien et en bon américains, ils sont génétiquement convaincus que le temps est enfin venu pour eux de supplanter la vieille Europe…

 


A voir aussi à propos de la beauté brésilienne :


Leave A Comment