Macapá-Santarem

Home/amazonie/Macapá-Santarem

36 heures de bateau en « classe hamac »  c’est autant de temps pour admirer le paysage, dormir, lire un bon gros pavais , bouffer, papoter et, pour les plus courageux d’entre nous, affronter l’horrible brega qui vient cingler les oreilles des aficionados du petit bar du pont supérieur.

By | 2014-10-11T21:14:45+00:00 5 février 2014|amazonie|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment