Le bikini brésilien

Home/Le bikini brésilien
Le bikini brésilien 2017-05-18T20:34:39+00:00

Le bikini brésilien est un art de vivre qui épouse parfaitement la personnalité du pays du Carnaval.

Pour Jorge Forbes, « L’image du Brésilien est celle d’une personne naturellement sympathique, extravertie, serviable, s’intéressant sur-le-champ au problème de l’autre, au rire facile, à la démarche nonchalante, de tendance pacifique ; passionné de musique, de soleil et de foule. »

 

 

bikini1Il est certes périlleux de réduire le comportement de 200 millions d’individus en une phrase. Aussi, si nous souscrivons sans retenue au cliché de « l’homme cordial » qui pare les Brésiliens des vertus d’hospitalité, d’affabilité et de générosité, il nous semble tout aussi important de le compléter par l’incroyable glamour qui habite bikini3bl’âme et le corps brésiliens et qui s’incarne dans cette invention esthétique qui n’en finit pas de nous rendre fou : le bikini brésilien.

Pour les Brésiliens, le bikini, c’est bien plus qu’un habit ou un accessoire de mode. C’est un artefact érotique qui résume et sacralise de la façon la plus charmante qui soit l’obsession de tout un peuple : les fesses !bikini2

Au Brésil, les fesses sont l’attribut féminin par excellence : elles séduisent, charment et invitent l’imagination à épouser leurs courbes de mille et une façons. Le bumbum, c’est l’enjeu de séduction par excellence ; peut-être plus encore que ce que suggère la profondeur d’un décolleté en Occident.bikini4

Dans ce pays ouvertement macho, les fesses constituent évidemment un défi quotidien à la virilité des hommes. Pour un bon macho, la règle est simple : aucune belle paire de fesses ne doit lui échapper. Une œillade sur les fesses c’est en quelque sorte le service minimum du Brésilien. Bien souvent, il n’a d’ailleurs pas l’audace d’affronter le regard fière de sa compatriote, totalement consciente de l’effet qu’elle produit.bikini5

A force de torticolis, de séduction et d’hédonisme, le peuple brésilien a acquis une véritable expertise dans la confection, le remplissage et l’observation participative des bikinis. La plage d’Ipanema à Rio de Janeiro est devenue La Mecque de ce voyeurisme glamour soigneusement codifié. Aussi, contrairement à quelques idées reçues, la plupart des Brésiliens exècrent le monokini, le nudisme et méprisent les strings qu’ils considèrent vulgaires. Ils ne jurent que par le tanga.bikini6

Toutefois, les deux petites pièces triangulaires symétriques du slip brésilien puisent moins leurs raisons d’être dans la dissimulation des parties intimes que dans le soucis de mettre en valeur la générosité et la puissance du bumbum. Pour mieux susciter l’image de la chair souhaitant s’affranchir de sa fine prison de tissu, les Brésiliennes n’hésitent pas à se pavaner dans des tangas manifestement trop petits… Il faut souffrir pour être belle ! Et il faut bien avouer que dans leurs dévotions au culte du corps les Brésiliens ne ménagent pas leurs peines !

La popularité du bikini brésilien s’éprouve ainsi autant par la large gamme de prix dont il fait bikini7l’objet que par la fréquentation assidue des salles de gym accessibles aux Brésiliennes de toutes les classes sociales.

Le culte des fesses donne également lieu à des processions quotidiennes de marcheuses en tenue de sport qui défilent chaque soir le long des berges sous le regard des hommes épuisés par l’apéro.

 


A voir aussi à propos de la beauté brésilienne :


2 Comments

  1. mironer 18 juillet 2015 at 21 h 39 min - Reply

    only natural

  2. Emmanuel 29 novembre 2017 at 0 h 04 min - Reply

    Vous faites toujours la distinction du Brésil et de l’Occident mais sachez monsieur que le Brésil c’est l’Occident au meme titre que toute l’Amérique Latine.

    D’ailleurs le latin vient de l’Europe et les  » Latinos  » sont en vérité les gens de Rome , pas les amérindiens.

Leave A Comment